LE SCHÉMA RÉGIONAL ÉOLIEN

Éloignement des principaux enjeux paysagers

3 éoliennes de 150m de haut

Analyse de la sensibilité écologique

Éloignement des servitudes aériennes et radar

En 2012, en application de la loi dite Grenelle II, le Préfet de région et le Président du Conseil Régional ont élaboré conjointement, et après consultation de nombreux acteurs locaux, le Schéma Régional Éolien. Ce schéma analyse les grands enjeux paysagers, naturels et patrimoniaux ainsi que la présence de parcs éoliens existants pour définir les zones favorables au développement de l'énergie éolienne.

 

En région Centre Val de Loire, 18 zones favorables ont été définies, représentant environ  6 900 km², soit 1/6ème  du territoire régional. 

SRE
SRE

press to zoom
SRE INDRE
SRE INDRE

press to zoom
SRE INDRE BEAULIEU
SRE INDRE BEAULIEU

press to zoom
SRE
SRE

press to zoom
1/3

LA PRÉ ANALYSE LOCALE

Analyse des enjeux  paysagers locaux

3 éoliennes de 150m de haut

Analyse de la répartition de l''habitat

Analyse des servitudes et des enjeux environne-mentaux

En 2012, après publication du Schéma Régional Éolien, la société Inersys, a mené une analyse territoriale fine à l'aide d'un logiciel de cartographie afin de localiser les secteurs les plus propices à l'intérieur des zones favorables définies par les autorités régionales.

Le secteur d'étude que nous avons sélectionné est celui de la zone n°13 qui permet de maximiser la distance avec les principaux enjeux locaux :

- Le site classé de Brosse (commune de Chaillac)

- Le village de Saint-Benoit du Sault

- Le Parc Naturel Régional de la Brenne

- Le logis seigneurial de Saint-Martin-le-Mault

De plus, il est suffisamment vaste pour permettre une implantation bien au-delà de l'éloignement réglementaire de 500 mètres des aux habitations et est situé hors de servitudes techniques et d'enjeux environnementaux majeurs.

Compatibilité_SRE
Compatibilité_SRE

press to zoom
Compatibilité_SRE
Compatibilité_SRE

press to zoom
1/1

L'ÉTUDE ENVIRONNEMENTALE

Afin d’affiner notre connaissance du secteur et pouvoir ainsi définir le projet le plus adapté à son environnement, nous nous sommes entourés de bureaux d'études spécialisés dans de nombreux domaines.

Sur plus de deux ans c'est ainsi 6 bureaux d'études qui ont apporté leur expertise et leur analyse des enjeux environnementaux et techniques tels que : la faune et la flore, le paysage, l'acoustique, la pédologie, la ressource en vent et le raccordement électrique

IMG_7792.JPG

Étude du paysage et des sites sur un rayon de 20 km

P9230071.JPG
ZH tarière.PNG

10 sondages pédologiques pour localiser les zones humides

2 semaines d'observation pour analyser la faune, la flore et l'habitat

mat de mesure.PNG

2 années d'analyse du vent et des conditions atmosphériques

Points de mesure acoustique.JPG

Mesure de l'ambiance sonore des habitations les plus proches

LA DÉFINITION DU PROJET

Après une phase d'itérations pour déterminer le projet de moindre impact, à la fois sur le paysage, l'avifaune, les chiroptères, l'environnement sonore etc... , c'est un  projet de 4 éoliennes qui a été défini.

Il permettra de produire chaque année plus de 30 GWh (30 000 000 kWh) d'électricité, soit la consommation d'environ 12 000 habitants, chauffage inclus.

Implantation_IGN_corrigée.jpg
%C3%A9olienne_edited.png
%C3%A9olienne_edited.png
%C3%A9olienne_edited.png
%C3%A9olienne_edited.png

Afin d'accompagner l'intégration du projet et de compenser les impacts qui n'ont pas pu être évités, une série de mesures a été prévue :

Brosse_réseaux.JPG
PDL bois.png
zone humide.bmp
haie_edited.jpg

Réhabilitation   d'une prairie humide

Habillage bois du poste de livraison

Plantation de haies en bordure de parcelles

Enfouissement des réseaux dans le hameau de Brosse 

LES PHOTOMONTAGES

Près de 60 photomontages ont été réalisés dans le cadre de la demande d'autorisation du projet.  Ils permettent d'analyser l'impact paysager du projet éolien de Beaulieu depuis les lieux d'intérêt, de vie ou de passage important du territoire, dans un rayon de 20km autour du site.

Voici quelques uns des photomontages présentés dans le dossier :

Carte IGN scan100.jpg
%C3%A9olienne_edited.png
%C3%A9olienne_edited.png
%C3%A9olienne_edited.png
%C3%A9olienne_edited.png

LES RETOMBEES LOCALES

De l'activité pour les entreprises

De l'énergie propre produite localement

Environ

140 000 € de recettes fiscales pour les collectivités

La préparation et la réalisation d'un chantier éolien font appel à de nombreux corps de métier : géomètres, géotechniciens, entreprises de terrassement, de génie civil, transporteurs, grutiers, électriciens, etc. C'est jusqu'à une vingtaine de personnes qui peuvent travailler en même temps sur le chantier durant l'année de construction.

En plus de cette activité directe, l'hôtellerie, restauration et autres services locaux bénéficient d'un surplus d'activité.

Durant la phase d'exploitation du projet, même si l'activité est moindre, le projet nécessite l'intervention régulière des services de maintenance ainsi que d'écologues et d'acousticiens chargés de suivre les intégrations environnementale et acoustique du projet.

De plus, les impôts et taxes auxquels sont soumises les éoliennes devraient engendrer environ 300 000 € de retombées fiscales annuelles aux différentes collectivités, dont une majorité au bloc communal. Ces ressources nouvelles peuvent servir à compenser les baisses de dotations de l'état, réduire les impôts locaux ou faire des investissements utiles à tous.

Au moins 20 ans d'exploitation

HISTORIQUE ET CALENDRIER

Les projets éoliens sont des dossiers longs à mettre en place pour plusieurs raisons : la réalisation d'études de terrain sur plusieurs années afin d'appréhender toutes les les caractéristiques du site, le suivi du cadre législatif qui évolue régulièrement et qui nécessite une veille rigoureuse et de nombreuses adaptations, l'instruction des dossiers par les services de l'État, etc.

Le projet éolien de Beaulieu, initié en 2013, pourrait se concrétiser en 2023.

Les grandes étapes du projet de Beaulieu :

Sans%20titre%20-%201_edited.png

  • Premiers contacts entre Inersys et les communes de Beaulieu et Bonneuil

  • Délibération favorables des 2 conseils municipaux

2012

2013

  • Rencontre avec l’ensemble des propriétaires et exploitants concernés

  • Permanence d'information en mairie de Beaulieu

  • Rédaction et dépôt du dossier de demande d'autorisation en préfecture

  • Demande de compléments par le service instructeur

2016

2015

  • Présentation du projet aux services instructeurs (DREAL Orléans, DDT Châteauroux)

  • Visite du parc éolien de St Georges-sur-Arnon

  • Installation du mât de mesure de vent

2017

  • Dépôt du dossier de demande complété

  • Rejet de la demande par le préfet

  • Contestation de la décision de rejet du dossier auprès du Tribunal Administratif de Limoges

2018

  • Annulation de la décision de rejet

  • Réexamen de la demande d'autorisation 

2019

  • Instruction du recours par le tribunal

2020

  • Préparation du chantier

2021

  • Instruction de la demande d'autorisation

  • Enquête publique

  • Arrêté préfectoral

2022

2023

  • Travaux de construction du parc

  • Réalisation des mesures d'accompagnement

  • Mise en service des éoliennes

Sans%20titre%20-%202_edited.png
  • Réalisation des inventaires environnementaux (habitats, oiseaux, chauves-souris,... )

2014